Partitionnement

Le partitionnement consiste à diviser votre disque dur en plusieurs parties qu'on appelle des partitions. Initialement, votre disque dur ne contient qu'une seule partition, contenant Mac OS X, qui occupe la quasi totalité du disque dur. Il faut commencer par réduire la taille de cette partition pour libérer de l'espace pour Ubuntu Linux. Dans cet espace libre, on créera quatre partitions :

  1. Une partition dite « bootstrap » d'une taille d'à peine 1 Mo contenant le chargeur de démarrage appelé yaboot. C'est ce dernier qui vous permettra de choisir, au démarrage de votre ordinateur, d'utiliser Mac OS X ou Ubuntu Linux.
  2. Une partition / dite « racine » contenant le système proprement dit et toutes les applications. On lui attribuera une taille fixe de 6 Go qui suffit tout-à-fait.
  3. Une partition « swap » qui sert à la gestion de la mémoire vive. Il est conseillé de lui donner une taille allant de 1 à 2 fois la taille de la RAM.
  4. Une partition /home qui contient l'ensemble des données personnelles des utilisateurs. Sa taille dépend bien sûr de l'espace que l'on souhaite réserver pour les documents des utilisateurs.
En séparant la partition /home de la partition racine, on en retire un avantage évident : si l'on doit réinstaller le système, on peut très bien formater et réinstaller tout le système et toutes les applications sans toucher aux données des utilisateurs qui demeurent intactes.

Nous illustrons l'installation dans le cas d'un disque dur d'une capacité de 80 Go. Nous avons décidé de réduire la taille de la partition Mac OS X à 60 Go pour libérer 20 Go pour Ubuntu Linux. Il va de soi que si vous souhaitez allouer une plus grande place à Ubuntu Linux, vous laisserez les mêmes tailles pour les partitions / racine et swap, ce qui offrira davantage de place pour les données des utilisateurs sur la partition /home.


Redimensionnement de la partition Mac OS X

Rappelons encore une fois qu'il est indispensable d'avoir effectué une sauvegarde préalable de toutes vos données. Si vous n'avez pas encore procédé à une telle sauvegarde, redémarrez l'ordinateur et suivez ce conseil ! Sinon, poursuivez à vos risques et périls...

Arrivé aux réglages du partitionnement, appuyez sur la touche Tabulation pour sélectionner Revenir en arrière. Validez en pressant Entrée.

Dans le menu déroulant qui apparaît alors, appuyez à maintes reprises sur la flèche bas, afin de sélectionner Exécuter un shell (ligne de commande). Validez en pressant Entrée.

Ne vous préoccupez pas du message qui s'affiche et appuyez directement sur Entrée pour continuer.

Tapez :

parted
puis pressez Entrée.

Tapez

print
puis pressez Entrée.

La table actuelle des partitions s'affiche. Vous voyez en particulier votre partition contenant Mac OS X. Relevez le numéro de la partition (ici 3), là où elle débute sur votre disque dur (ici 134MB) et sa taille (ici 80GB). Pour redimensionner votre partition (ici de 80 Go à 60 Go), écrivez :

resize 3 134MB 60GB
en remplaçant au besoin les numéros 3 et 134 par ceux qui s'affichent sur votre écran et en remplaçant 60 par le nombre de Go que vous souhaitez allouer à votre partition contenant Mac OS X. Validez en pressant Entrée.

Patientez quelques instants le temps que votre partition soit redimensionnée, puis tapez :

quit
et validez en pressant Entrée.

Pour quitter la ligne de commande et reprendre l'installation, tapez :

exit
et validez en pressant Entrée.

De retour au partitionnement, utilisez les flèches haut/bas pour sélectionner le partitionnement manuel. Validez en pressant Entrée.